en détail

Pourquoi un tel projet ?

L’objectif est double :
– Sensibiliser les citoyens aux avantages de la mobilité électrique
– Leur permettre de recharger leur voiture même si ne disposent pas d’un   emplacement de parking dédié

Sensibiliser :

Les discussions et les essais entre voisins permettront de lever les derniers doutes concernant la voiture électrique.
Il ne faut pas attendre des publicités alléchantes pour les voitures électriques, elles restent un mal nécessaire pour les constructeurs à cause des manques à gagner qu’elles représentent pour l’industrie.

Les avantages sont nombreux et pas toujours connus, un essai permettra de mieux s’en rendre compte :

  • silence de fonctionnement
  • absence de vibration
  • cout d’usage réduit
  • absence de carburant
  • faibles taxes
  • durée de vie extra longue

  • Néanmoins, un des principaux freins au déploiement de la mobilité électrique est le manque d’accès à des bornes et tout le monde ne dispose pas forcément d’un garage.
    La recharge à domicile reste le moyen le plus facile, le moins cher pour alimenter son véhicule et elle couvre quasi l’intégralité des besoins des besoins quotidiens.

    Une borne de quartier :

    La borne rapide partagée au niveau d’un quartier semble  être le maillon manquant pour une adoption massive et démocratique de la mobilité électrique, notre quartier peut devenir pilote pour la Commune d’Uccle et cela peut faire tache d’huile.

    Des bornes semi rapides permettraient moyennant un investissement raisonnable de couvrir facilement ce besoin et elle pourrait être mise en partage au niveau d’un quartier.

    A nous de montrer l’exemple !

    Notre quartier est composé de gens qui ont une certaine fibre écologique et nous souffrons tous les jours de l’encombrement, du bruit et de la pollution des navetteurs qui connaissent trop bien nos rues comme raccourci.

    S’ils pouvaient se mettre à rouler électrique ils nous épargneraient une bonne partie des nuisances et ne porteraient plus préjudice à notre santé.
    A nous de montrer l’exemple en nous déplaçant autrement et ainsi nous pourrons peut être utiliser ce lieu de passage pour communiquer sur une autre mobilité et surprendre les gens.